Poêle à bois : quelles essences de bois sont les mieux adaptées ?

Publié le : 20 mai 20213 mins de lecture

Le chauffage assure le confort dans un domicile surtout lors des saisons froides. Il en existe plusieurs. Le poêle à bois fait partie des plus prisés actuellement. Il est performant. De plus, le bois est le combustible utilisé. Il est à la fois écologique et économique. Mais avant de se réchauffer avec un poêle à bois, sachez qu’il y a plusieurs essences de bois disponibles.

Les différentes catégories d’essence de bois

La performance d’un poêle à bois dépend principalement de l’essence de bois utilisé (le combustible). Si vous utilisez un bois dur et dense, vous obtiendrez plus de chaleur. En plus, le bois brûlera lentement. Il sera plus économique. Les essences de bois sont divisées en plusieurs catégories. Il y a les bois durs. Ce sont les essences comme le chêne, frêne, le charme, le hêtre ou l’orme. Ces derniers sont très caloriques, se consument lentement et offrent de la chaleur le plus longtemps possible. Ensuite, il y a les bois mi-durs comme les arbres fruitiers, le châtaignier ou le robinier. Ils sont peu utilisés. Après, il y a les bois tendres comme le tilleul, le peuplier, l’érable ou le bouleau par exemple. Enfin, il y a les bois résineux. Ils s’embrasent facilement.

Les bois durs

Ce sont les plus adaptés pour un poêle à bois vu qu’ils sont pratiques pour un chauffage domestique. Vous pouvez choisir le hêtre, le chêne ou autre. Ils sont denses et sont capables de vous fournir le plus de calories possible. Ils ont cette particularité, car leurs fibres brûlent lentement. En plus de vous réchauffer convenablement, ces essences seront économiques. Il est à noter toutefois que vu leurs densités, ils prennent beaucoup de temps à sécher et à s’enflammer. L’idéal donc, c’est de choisir des bois durs et secs.

Les bois tendres et les résineux

Les bois tendres sont moins caloriques, car ils s’enflamment rapidement. De ce fait, ils sont moins économiques également. Ils sont toutefois pratiques pour un poêle à bois si vous les utilisez pour démarrer le feu. Ce sont également des essences de bois qui se sèchent rapidement. Il est à noter toutefois qu’ils produisent beaucoup de cendres et qu’ils ne sont pas pratiques en termes de bois de chauffage. Les résineux peuvent également être utilisés pour démarrer le feu dans un poêle à bois. Ils sont aussi parfaits pour un chauffage rapide, car ils montent très vite en température. C’est par exemple le cas du sapin ou du pin. Les bois résineux sont toutefois incandescents. Il faut donc prendre des précautions lors de leurs utilisations. Ils provoquent aussi des escarbilles (projection de fragments de bois brûlés hors du foyer).

Plan du site